Quel prix pour une carte grise ?

Vous venez d’acheter un nouveau véhicule ou vous comptez en acheter un sous peu ? Vous savez sûrement que dans ce cas, vous devrez faire établir un certificat d’immatriculation (anciennement connu sous le nom de carte grise). Mais ce précieux document a également un prix qui varie selon plusieurs critères ; voici donc de quoi vous aider à comprendre comment calculer le tarif de votre certificat d’immatriculation.

 

Les taxes à payer pour votre carte grise

Le prix de l’établissement d’une carte grise dépend de nombreux facteurs qui font que selon le lieu ou le type de véhicule que vous comptez immatriculer, le tarif peut changer du tout au tout. Dans les faits, il existe 4 critères qui vont déterminer le montant dont vous devrez vous acquitter : la taxe régionale, la taxe pollution, les frais de gestion et les frais d’acheminement.

La taxe régionale

La taxe régionale est une taxe dont le prix est fixé actuellement par le conseil régional. Le montant de cette taxe est indiqué pour un cheval fiscal (CV) et dépend donc du montant appliqué par chaque région. Il faut savoir que les valeurs varient grandement puisqu’un CV équivaut à 27 € en Corse tandis qu’en Provence-Alpes-Côte d’Azur, il vous en coûtera 51,20 € (soit le montant le plus élevé). Pour l’anecdote, vous apprendrez que la « région » la moins chère pour le moment n’est autre que Mayotte qui fixe à 6 € le cheval fiscal.

Le montant de la taxe régionale peut également être soumis à un barème qui prend en compte la nature du véhicule ainsi que l’âge du véhicule. Par exemple, une moto de plus de 125 m3 neuve sera soumise à la moitié du taux fixé tandis que cette même moto affichant plus de 10 ans sera, quant à elle, soumise au quart du taux.

La taxe sur les véhicules polluants

Cette taxe comprend une écotaxe (dite malus) et une taxe dite CO2 qui visent à sanctionner les véhicules polluants et récompenser les propriétaires de véhicules éco-performants. La taxe sera alors plus ou moins élevée en fonction du taux d’émission de CO2 par kilomètre du véhicule ou, dans le cas où celui-ci n’a pas fait l’objet d’une réception communautaire, calculée en fonction des CV.

Les véhicules les plus polluants (plus de 200 grammes de CO2 par km)  doivent s’acquitter d’une taxe élevée de 8 000 € tandis qu’un véhicule affichant moins de 130 g verra son tarif réduit à néant. Il est donc conseiller d’investir dans une automobile performante de ce côté pour éviter un surcoût important.

La taxe de gestion et la redevance pour l’acheminement du certificat d’immatriculation

Ces deux taxes sont fixes et permettent avant tout de couvrir les frais engendrés par la gestion du dossier et son envoi. La taxe de gestion équivaut à 4 € tandis que la redevance pour l’acheminement du certificat d’immatriculation est égale à 2,76 €.

 

Comment calculer simplement le prix de sa carte grise ?

Ces taxes dépendant de nombreux critères parfois abscons pour le particulier, il n’est pas forcément simple de calculer le prix qui sera demandé pour l’établissement d’un certificat d’immatriculation. Mais pas de panique pour autant : des sites vous proposent des calculettes en ligne pour vous aider à estimer précisément le montant dont il faudra vous acquitter pour votre carte grise et ce , quelque soit votre véhicule : auto, moto, remorque, quad, scooter, etc.

C’est, par exemple, le cas du site Cartegrise.com qui vous propose de simuler le montant des taxes pour éviter toute mauvaise surprise. Calculez le prix de votre carte grise sur Cartegrise.com et découvrez sans plus tarder la somme dont vous aurez besoin pour immatriculer votre véhicule.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *