Faut-il partir en Grèce cet été ?

Berceau de la civilisation européenne, la Grèce attire chaque année de nombreux touristes désireux de découvrir un patrimoine antique de premier ordre, des îles où le temps semble s’être arrêté et des plages de sable fin réservées parfois aux plus courageux des voyageurs. Pourtant, avec la crise qui frappe durement les Grecs, il pourrait sembler naturel d’éviter le pays pour lui préférer l’une des nouvelles destinations à la mode comme la Bulgarie voisine ou encore la Croatie. La Grèce constitue-t-elle encore une destination de voyage intéressante ? Vous allez voir que c’est bien évidemment le cas.

Les trésors intemporels de la Grèce

Le tourisme en Grèce s’attarde sur deux éléments qui font la réputation du pays dans le monde : son patrimoine historique et ses îles.

Difficile en effet d’évoquer la Grèce sans penser à son riche passé qui vit naître la démocratie, de nombreuses écoles de philosophie encore étudiées aujourd’hui ainsi que des mythes fondateurs où se croisent Achille, Hercule et une certaine Europe qui donnera son nom à notre continent. Or, si certains textes nous sont restés, c’est par les monuments que nous pouvons le mieux appréhender cet héritage.

Les terres hellènes sont en effet l’occasion pour les visiteurs du monde entier de voit le célèbre Parthénon, ancien temple dédié à Athéna – protectrice de la cité d’Athènes à qui elle donna son nom – et situé sur le non moins célèbre Acropole. A ce titre, la capitale grecque s’impose d’emblée comme une destination privilégiée des touristes en quête de culture et de découverte mais il est possible de trouver quantité de trésors historiques sur une grande partie du territoire.

L’autre attrait de la Grèce est encore plus évident : 15 000 km2 de côtes et plus de 777 îles « dignes d’intérêt ». Disposant d’un climat méditerranéen et de plages très agréables, le pays est évidement couru par toutes sortes de touristes en quête d’évasion et de soleil. Si certains rejoignent les villages de vacances et les nuits agitées de Mykonos ou de la Crète, d’autres préféreront le charme authentique des Cyclades.

Vue de Santorin dans les îles Cyclades

L’impact de la crise sur le tourisme en Grèce

Si le climat actuel qui règne sur le pays peut inquiéter, autant vous le dire de suite : la Grèce reste une destination prisée et très agréable pour un été économique. En effet, si l’argent se fait rare, le tourisme reste toutefois une manne importante pour de nombreux Grecs qui n’hésitent pas à baisser les prix pour continuer à attirer les touristes. Vols, hébergements et autres prestations touristiques deviennent ainsi très abordables et la Grèce reste un pays « stable » si comparée à l’Egypte ou la Tunisie.

Si vous décidez de partir à Athènes ou dans les îles grecques, attention toutefois à bien vous préparer sur un point essentiel : emmenez suffisamment de liquidités avec vous au cas où. Si les banques garantissent aux touristes de pouvoir retirer de l’argent, mieux vaut s’organiser plutôt que de se retrouver sans un sou en poche et donc dans l’incapacité de visiter librement le pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.