Restauration de plage : attention à l’hygiène !

En été, sur les plages, il n’est pas rare de se laisser tenter par un steak-frites ou quelques beignets au bord de la plage, histoire de se faire un petit plaisir de vacances. Mais les petits restaurants, foodtrucks et autres vendeurs de churros sur les plages ne sont pas tous de votre côté. Outre les tarifs parfois exorbitants, surtout par rapport à la qualité des mets, certaines enseignes n’hésitent pas à faire fi des normes d’hygiène les plus basiques. Alors avant de commander quoi que ce soit dans un restaurant de plage ou à un vendeur ambulant, demandez à visiter les cuisines ou, si le cuistot est déjà en plein rush, à consulter des certificats d’hygiène : ils n’ont pas le droit de refuser.

Des indices qui ne trompent pas

Pour repérer les indices indiquant un manque cruel d’hygiène, ce n’est pas bien compliqué, et ceux qui sont amateurs de « cauchemar en cuisine » deviendront vite experts : sol sale, tenue des cuisiniers douteuse, toilettes à l’abandon, congélateurs pleins à ras bord, poissons congelés alors que l’on se trouve en bord de mer, poubelles ouvertes, restes alimentaires sur les plans de travail, etc.

Les bons gestes d’hygiène

1340-1570_ebro_fom320_appl_lm-kontrolleur_10x15cmMaintenant, si vous voulez vous rassurer sur les capacités de votre cuisinier habituel, certains indices permettent aussi de limiter les doutes. Par exemple, un professionnel qui aura l’habitude d’utiliser un testeur d’huile pour la friteuse, et qui changera son huile régulièrement pourra vous inspirer bien de la confiance : l’huile de friteuse est en effet l’un des principes d’hygiène les plus négligés dans les zones touristiques. La présence de casaques, filets pour les cheveux et surtout de gant sera aussi un élément rassurant !

Les bonnes pratiques pour ne pas se faire avoir

En règle générale, pour éviter les arnaques, mieux vaut se renseigner en amont sur les restaurants où vous vous rendrez. Il est simple aujourd’hui, avec Internet, de trouver des avis sur les établissements et de se faire une idée. De plus, cela vous permettra de réserver votre table, ce qui ne sera pas du luxe : nombreux sont les touristes qui choisissent une carte très chère pour profiter de la vue et se retrouvent placés à l’intérieur au dernier moment, faute de place.

Enfin, sachez que l’État met en place chaque année un dispositif de contrôle, l’Opération Interministérielle Vacances, qui permet, entre autres, de tester et fermer les restaurants qui ne respectent pas les règles. Plus d’infos : http://agriculture.gouv.fr/stephane-le-foll-annonce-le-renforcement-des-controles-sanitaires-pendant-lete.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.