Octobre Rose : un mois contre le cancer du sein

Fait méconnu en France mais particulièrement important à l’étranger, le mois d’octobre est dédié depuis quelques années à la communication autour d’un mal qui touche de nombreuses femmes par le monde : le cancer du sein. Et cette communication dépasse depuis un petit moment la simple distribution de rubans roses pour toucher les monuments officiels et même les sportifs les plus virils.

 

 

La vie en rose pour lutter contre le cancer du sein

Commencé aux Etats-Unis il y a de cela quelques années, le mouvement contre le cancer du sein a vite fait du mois d’octobre un mois dédié à la lutte contre ce fléau. Et il faut bien dire que, du fait de l’importance du combat, les moyens mis en place furent très vite impressionnants et c’est encore le cas aujourd’hui.

Parmi les éléments les plus marquants : dans le monde entier, les monuments les plus emblématiques se couvrent de rose pour rappeler la lutte en cours. De la tour Eiffel à la Tokyo Tower en passant par la Maison-Blanche à Washington, tous les grands monuments optent pour un habillage rose, bonbon ou flashy selon les goûts de chacun. Le mois d’octobre est également le mois des grandes démonstrations de force : le circuit du Mans qui voit défiler 13 000 femmes vêtues de rose, des manifestations de taille impressionnantes qui se multiplient…

Et petite contribution qui marque : les sportifs rejoignent le combat, qu’il s’agisse d’homme ou de femmes. Aux États-Unis, les joueurs de football américains ou de hockey sur glace revêtent des tenues roses (ou du moins des éléments comme les gants ou les casques) et en Amérique du Sud, les footballeurs ont également le droit à des maillots revisités où le rose devient une couleur capitale.

 

Des polémiques pour ternir le tableau

Malheureusement, d nombreuses voix se font entendre, critiquant non pas l’événement en lui-même mais bien des points qui peuvent desservir le message. Ainsi, de nombreux experts de la médecine répètent qu’il faut éviter le surdiagnotic et les traitements préventifs qui peuvent s’avérer, au mieux, inutiles et, au pire, dangereux (le risque de réveil de tumeurs inactives étant une réalité).

D’un autre côté, beaucoup s’inquiètent de la récupération du phénomène par les instances du marketing. En effet, la NFL (ligue majeure de football américain) est par exemple accusée de profiter du mois d’octobre pour prendre le relais d’un message important afin de vendre des produits dérivés sur lesquels les associations engagées contre la lutte contre le cancer ne touchent que très peu de dons.

L’aspect court-circuitant est également au cœur des débats. En effet, l’importance des manifestations pourrait faire de l’ombre à d’autres causes tout aussi importantes en se perdant qui plus est dans des événements parfois considérés comme inutiles.

En tout cas, le mois d’octobre reste dédié à la lutte contre le cancer du sein. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire au cours du mois, sachant que novembre sera l’occasion pour ces messieurs de rappeler qu’il existe également un cancer masculin qu’il faut connaître : le cancer de la prostate. Rendez-vous donc en Movember pour vous laisser pousser la moustache.

 

Pour en savoir plus sur Octobre Rose en France, c’est par ici. Et pour un résumé des actions déjà menées cette année, c’est par là.

1 commentaire to “Octobre Rose : un mois contre le cancer du sein”

  1. Ocotbre, c’est fini. La lutte contre le cancer du sein continue mais avec novembre vient une autre cause : le cancer de la prostate.
    Pour cela, rejoignez Movember et laissez-vous pousser la moustache pour la bonne cause.
    Rendez-vous d’abord sur le site officiel du mouvement pour en savoir plus : http://fr.movember.com/

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.