Les oreillons : quand faut-il s’inquiéter ?

Les oreillons sont une maladie contagieuse causée par un virus. Ils se transmettent d’une personne à une autre par la salive, les sécrétions nasales et les contacts étroits. Ce sont les glandes salivaires qui sont principalement affectées par les oreillons, c’est pourquoi leurs symptômes caractéristiques sont le gonflement des glandes salivaires.

Chez les enfants

Les oreillons sont une maladie qui touche dans la majorité des cas les enfants de 4 à 5 ans. En général, pour une mesure préventive et pour éviter toutes complications, les enfants devront être vaccinés à l’âge d’un an pour les protéger des maladies ROR (Rougeole, Oreillons et Rubéole). En cas de non-vaccination à l’enfance, le vaccin contre les oreillons peut être réalisé à l’adolescence ou à l’âge adulte. En général, chez les enfants, les oreillons sont une maladie bénigne qui disparaît au bout de 3 à 10 jours et ne réapparaît plus chez les personnes déjà atteintes. L’enfant ne doit pas entrer en contact avec ses amis à l’école ou à la maison pour éviter la contagion.

Chez l’adulte

C’est chez les adultes que les complications peuvent survenir, mais les cas de complications graves sont rares. Les oreillons atteignent alors le système nerveux central pour provoquer une méningite, une encéphalite ou une ataxie cérébelleuse. Les adultes atteints de cette maladie peuvent afficher des symptômes comme le gonflement des testicules accompagné de douleurs, nausées, vomissements et fièvre.

Peut-on traiter les oreillons ?

Les oreillons sont causés par un virus, seul le vaccin peut le combattre et les antibiotiques sont inefficaces. Il n’existe actuellement aucun médicament pour traiter le virus des oreillons. Il faut donc attendre jusqu’à ce que le système immunitaire du corps lutte contre l’infection. Puisqu’il y a des douleurs et fièvres durant cette maladie, on peut les apaiser des analgésiques comme l’ibuprofène ou le paracétamol. Prenez beaucoup de repos au lit jusqu’à la disparition des symptômes. Buvez beaucoup d’eau et mangez des aliments qui ne nécessitent pas beaucoup de mastication, comme la purée de pommes de terre, la soupe, etc.

https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/oreillons.htm

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *