La diversification alimentaire de bébé

Durant les premiers mois de son existence, bébé absorbe avec le lait maternel tous les nutriments qu’il faut à sa croissance. Il développe ainsi son système immunitaire et sa flore digestive. Pour autant, il va falloir songer, entre le quatrième et le sixième mois, à la diversification alimentaire de bébé. Comment savoir si l’enfant est prêt pour cette étape ? Il existe des signes qui ne trompent pas. Nous vous les présentons ci-dessous. Vous trouverez aussi une liste des aliments à offrir à votre enfant, pour qu’il prenne goût à d’autres saveurs que celle du lait.

 

Des indices qui ne trompent pas

 

nourriture bebeComment savoir si votre enfant est prêt pour la diversification alimentaire ? Il existe un certain nombre de signes qui ne trompent pas. Les pédiatres recommandent d’être attentif aux indices suivants :

– bébé est capable de tenir sa tête droite, ce qui vous permet de le nourrir facilement avec une cuillère

– bébé sait s’asseoir droit (vous pouvez commencer par l’asseoir sur vos genoux, puis passer progressivement au siège pour enfant)

– bébé fait semblant de mâcher

– bébé a bien pris du poids (la diversification alimentaire est bien tolérée dès que l’enfant a doublé son poids de naissance)

– bébé vous observe à table et s’intéresse à ce que vous mangez

– bébé manifeste un appétit croissant (c’est le signe que le lait ne lui suffit plus et qu’il lui faut, en particulier, davantage de fer).

 

Comment bien aborder la diversification alimentaire de bébé ?

 

Le plus simple est de commencer avec une purée de légumes, au repas de midi. Au début, les bébés n’absorbent qu’une très petite quantité de ces nouveaux aliments. C’est normal, puisqu’il leur faut non seulement s’habituer à manger à la cuillère, mais aussi à de nouveaux goûts et de nouvelles textures. Vous pourriez par exemple offrir à votre enfant une ou deux cuillères de légumes mixés, des carottes, des pommes de terre, des patates douces ou encore des panais. Les compotes de fruits sont les bienvenues pour varier les saveurs, vous pouvez les préparer maison, à base de bananes, de pommes à la vapeur, de poire ou de mangue. Une fois que les compotes et les purées sont bien tolérées, la diversification alimentaire pourra permettre d’introduire un peu de viande maigre. On évitera l’excès de sucre ou de sel, les épices et les graisses.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *