Comment vaincre l’addiction aux jeux vidéo ?

Le jeu vidéo Pong a été le premier à rencontrer un véritable succès commercial. C’était en 1972. Depuis, les jeux vidéo ne cessent d’attirer les jeunes et les moins jeunes. Il n’y a pas d’âge, pas de genre pour s’amuser avec un jeu vidéo. Certaines personnes ne vont pas s’arrêter au stade de l’amusement, et vont développer une véritable addiction aux jeux vidéo. Comment vaincre l’addiction aux jeux vidéo ? Reconnue comme maladie par l’Organisation mondiale de la Santé, cette addiction peut être traitée en utilisant les bonnes techniques et en faisant appel aux bons organismes.

L’addiction aux jeux vidéo une maladie reconnue

C’est le 18 juin 2018 que cette addiction a été officiellement reconnu comme maladie par l’Organisation mondiale de la Santé, au même titre que l’addiction aux jeux d’argent. Dans le texte elle est décrite comme « un comportement lié à la pratique des jeux vidéo ou des jeux numériques qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité accrue accordée au jeu, au point que celui-ci prenne le pas sur d’autres centres d’intérêt et activités quotidiennes et par la poursuite ou la pratique croissante du jeu en dépit de répercussions dommageables ». Il s’agit donc d’une addiction comportementale.

Des symptômes pour détecter une éventuelle dépendance

Que l’on se rassure, tous les joueurs ne vont pas devenir automatiquement dépendants aux jeux vidéo. Par contre, tous les joueurs devraient avoir un œil sur le temps passé à jouer. Celui-ci doit rester raisonnable et ne doit pas empiéter sur les autres activités.
Certains signes, certains comportements montrent qu’une personne est en train de devenir dépendante ou est totalement dépendante. Selon l’OMS, le temps passé à jouer est un des symptômes. Un joueur qui passe plus de 30 heures sur ses jeux PC ou console est considéré comme dépendant. La vie de la personne change totalement, elle ne montre plus aucun intérêt pour les études ou le travail, pour les autres activités et passions. Le joueur dépendant va s’isoler, il ne voit plus ses amis et autres relations.
Physiquement, la personne va également vivre certains changements. Son sommeil est agité, de moins en moins réparateur, il devient irrégulier et très court.

Quelles sont les conséquences de l’addiction aux jeux vidéo ?

Les conséquences sont nombreuses. Le joueur est en réelle souffrance. Il va s’isoler et se couper de son entourage. Les troubles du sommeil et les troubles alimentaires vont entraîner des problèmes physiques. La personne peut tomber dans une dépression ou vivre des phases d’agressivité.

Comment sortir de l’addiction aux jeux vidéo ? Il est bien évidemment possible de soigner cette addiction. Comme un sevrage, il faudra limiter le temps de jeux. L’interdiction totale ne servira à rien, mieux vaut mettre des limites temporelles à respecter. L’entourage n’est pas toujours armé pour faire face à ces situations, dans ce cas, il est judicieux de se tourner vers des spécialistes comme https://sosjoueurs.org/. Ces associations travaillent avec des psychologues, des avocats, des assistantes sociales. Les malades sont alors pris en charge par un ensemble de professionnels pour un traitement entièrement adapté.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *