Nos conseils pour installer un point d’eau dans votre jardin

Source de fraîcheur et de quiétude, un point d’eau regroupant petits poissons et espèces végétales apporte toujours de l’originalité à votre jardin. Voici les trois grandes étapes pour réussir l’aménagement de votre étang d’ornement. Ainsi, vous mènerez à bien votre projet d’installer un point d’eau de jardin. 

Bien définir le projet 

Pour construire un point d’eau de jardin, vous devez trouver l’emplacement idéal. Il est important de choisir un endroit spacieux et dégagé qui favorise l’ensoleillement. Une meilleure lumière optimise la floraison des végétaux et la santé des poissons. Petit ou grand point d’eau ? Forme irrégulière ou géométrique ? Il est aussi primordial de bien choisir la taille et la forme de ce point d’eau. Plusieurs choix des matériaux s’offrent à vous afin de construire votre étang d’ornement : argile, béton, bâche PVC, bâche EPDM… Le plus simple et efficace est d’opter pour un bassin préformé.

Passer à l’étape de la réalisation

Une fois la zone dégagée, il est temps de dessiner les contours extérieurs ainsi que les paliers de votre point d’eau. Si le niveau du trou et des paliers est bien horizontal, vous pouvez retirer les cailloux et les racines. Cette étape vous évitera d’endommager la bâche ou le bassin préformé. Avant de remplir le bassin, vous effectuez la pose d’un liner et le dépôt de la bâche ou du bac préformé. Vous répartissez les plis de la bâche et découpez ensuite l’excès de bâche. L’installation d’une pompe et d’un filtre permet de garder votre bassin propre.

Aménager le point d’eau de jardin 

Vous passerez un agréable moment en décorant votre point d’eau qui métamorphosera complètement votre jardin. L’aménagement de votre bassin commence par l’installation des plantes de berge ou aquatiques. En plus d’être esthétiques, ces espèces végétales se montrent efficaces en assainissant l’eau de votre bassin. Par ailleurs, vous devez patienter pendant un mois avant d’ajouter les poissons. Pour ce faire, il faudra une profondeur d’au moins 150 cm pour les carpes koï. Si vous préférez les poissons rouges, vous n’avez besoin que d’environ 80 cm de profondeur. Il vous suffit de compter 8 poissons par mètre cube d’eau. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *