Le chrysanthème : de nos jardins jusque dans nos tasses de thé

 

Le chrysanthème fait l’objet d’une polémique tant au niveau de son utilisation dans le jardin qu’au niveau de son sens. En effet, dans certaines cultures comme celle des Occidentaux, elle est symbole la mort et le deuil ornant ainsi les tombes pour la Toussaint. Dans les pays asiatiques, elle incarne la noblesse et l’immortalité.

 

 

Variétés

À ce jour, il existe trois grandes variétés de chrysanthème :

– La Margueritte d’automne qui ne fleurit qu’à la fin de l’été et comporte aussi quatre variétés (le Feeling Green, le Paul Boissier, la Lollipop, la Mary Stocker et la Clara Curtis)

– Le Chrysanthème des fleuristes, le plus cultivé et surtout le plus utilisé pour orner les cimetières

– Quant au Chrysanthème à Carène, il est surtout comestible et utilisé dans le domaine médicinal.

Facile à entretenir

Les chrysanthèmes se cultivent généralement en automne et ne nécessitent pas de très grand soin. Une fois plantés, les chrysanthèmes n’ont pas besoin d’être tout le temps arrosés, mais veuillez quand même à ne pas les laisser flétrir.

En été, arrosez-les une fois tous les matins pour les aider à mieux supporter la chaleur de l’après-midi.

Pour faire face à l’hiver, il suffit juste de recouvrir de paille leur racine pour les tenir au chaud et le tour est joué.

Vertus thérapeutiques

tea-1040677_1280Couramment utilisé par les Orientaux, le chrysanthème dispose de bien des vertus thérapeutiques. Appelé « Ju hua » en Chine, il sert d’infusion pour le thé et calme l’hypertension artérielle. Il atténue aussi la grippe et désintoxique le sang. Il est vivement conseillé de boire régulièrement du thé au chrysanthème après le repas, car il renforce les enzymes pour une bonne digestion.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.