Les erreurs à ne pas commettre pour les créateurs d’entreprises

Vu les difficultés liées à la création d’une entreprise, les entrepreneurs ont souvent tendance à prendre une fausse route. C’est pourtant une aventure qu’il faut mener avec prudence et avec stratégie. Compter uniquement sur sa capacité et ses avoirs, et se précipiter diminuent les chances de réussir. Voici donc les différentes erreurs à ne pas commettre pour les initiateurs de projet.

Rejeter le soutien de ses entourages et se précipiter

Même si vous vous chargez de tout, il vous faut toujours l’appui d’un tiers ne serait ce que pour vous conseiller sur la solidité et la faisabilité de votre projet. Ils peuvent aussi vous soutenir financièrement et mentalement. Évitez également de vous précipiter. Prenez le temps de réaliser un business plan et de faire des études de marché avant de chercher le financement nécessaire. L’affaire lancée, vous n’aurez plus qu’à trouver des clients. Une création d’entreprise nécessite au moins une année de préparation selon les experts.

Mettre à l’écart les banques

Certains initiateurs de projet misent trop sur son fonds propre, ses économies de longues années ou sur la participation de ses proches. Pourtant, il est utile de contacter son banquier qui donnera son avis sur la faisabilité du projet et les modalités de financement. Par ailleurs, faites bien vos calculs sur vos charges fixes et variables, vos frais journaliers, votre épargne, vos impôts et vos revenus avant de vous lancer. Vos fonds doivent être suffisants pour couvrir les charges pendant au moins un an.

Minimiser le côté administratif

Lorsque les dossiers administratifs s’entassent et traînent, ils peuvent occasionner des pénalités à cause des retards. Pour éviter cela, accordez-vous du temps (des heures ou une journée entière) pour s’occuper des formalités liées à la création de votre entreprise. Sinon, faites appel à un professionnel dans le métier. Il ne faut pas également ignorer les cotisations, les retraites et la prévoyance.

Négliger l’accueil et le SAV

service_phoneAu lancement d’une entreprise, on pense à l’activité pure, mais on néglige souvent la relation avec les clients, avant et après l’achat ou le service. Or il s’agit là d’un poste essentiel. Vous devez, dès le premier jour d’activité, proposer un accueil physique, mais aussi téléphonique ou par mail. Soyez réactif, sur avec les clients inquiets ou mécontents, car une mauvaise pub se construit bien plus vite que vous ne l’imaginer. Alors pour ne pas vous confronter dès l’ouverture à un souci relationnel, mieux vaut être prévoyant. Vous pouvez notamment demander un devis de standard téléphonique ici.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.