Les carreaux cassés, ça se réutilise

Suite à une rénovation intérieure de la maison, ne jetez pas les morceaux de carrelage cassé. En fait, vous pouvez les réutiliser pour réaliser un magnifique revêtement en mosaïque. Ils s’utilisent pour revêtir un vase, un escalier, une table ou le sol. L’essentiel, c’est de savoir adapter les couleurs qui vont ensemble.

 

 

 

 

Plus économique, mais pas moins pratique

Les carreaux cassés constituent un revêtement de sol plus économique. Les rassembler comme un puzzle vous permettra d’embellir votre demeure de plusieurs manières. Le choix des carreaux doit se faire selon l’usage. Il faut par exemple un carrelage plus résistant comme revêtement de sol extérieur. Le choix se fait également selon le style que vous recherchez et la pièce où poser les carreaux. Il faudra également savoir marier les couleurs.

La pose des carreaux cassés

La pose de carrelage cassé en mosaïque nécessite quelques outils. Vous devez prévoir un marteau, un drap, un ciment, de la colle pour carreaux et de la pâte pour joint. Puis, avec un crayon et du papier, dessinez à l’avance le croquis que vous souhaitez réaliser. Cela étant fait, découpez les morceaux de carreaux uniformément (attention, protégez bien vos yeux des fragments avec des lunettes). Prédisposez les morceaux comme sur le dessin, et collez-les entre eux. Après les avoir posés, il faut remplir les espaces avec du ciment et de la pâte à joint.

La couleur des joints

L’idéal serait d’opter pour un joint de la même couleur que les carreaux. Pour le carrelage sombre, privilégiez le joint (ciment) noir. Les couleurs neutres et plus claires se marient parfaitement avec du ciment gris et clair, tandis que les nuances pastel s’accordent avec le blanc. Toutefois, afin de bénéficier d’un sol plus esthétique et facile à entretenir, il est préférable de choisir d’office des teintes foncées pour le revêtement de sol.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *