Bientôt la reprise du championnat de France de football

Un big four à la française ?

Le PSG au-dessus du lot

Le Paris Saint-Germain, double champion en titre (2012-13 et 2013-14), sera bien évidemment l’ultra-favori du championnat de France de football. Son effectif surpuissant, dont la vedette Zlatan Ibrahimovic n’aura pas été éprouvée par une coupe du monde auquel il n’a pas participé, a peu évolué. La seule arrivée notable est celle du brésilien David Luis, investissement dont l’intérêt reste à confirmer au vu des performances de la défense de la Seleçao.

Monaco, Marseille et Lyon en observateurs

L’AS Monaco, incontestable dauphin de la saison 2013-14, a certes vendu le colombien James Rodriguez, révélation de la Coupe du Monde, mais gardé un effectif solide.

L’Olympique Lyonnais, loin de la superbe de ses sept titres consécutifs, reste une équipe régulière, tandis que l’Olympique de Marseille, auteur de beaux matchs amicaux, peut être un outsider sérieux, surtout si Mathieu Valbuena confirme en club ses excellents performances avec les Bleus.

Le ventre mou et la lutte pour le maintien

Au-delà de ce quatuor, les places seront difficiles à prendre, et l’on peut s’attendre à un championnat à deux vitesses, avec quelques équipes détachées devant d’autres songeant aux coupes et au maintien.

Le Racing Club de Lens, promu le plus ambitieux, aura vu sa préparation perturbée par les rebondissements avant la confirmation définitive de sa montée, alors que le centenaire Stade Malherbe de Caen devra prouver qu’il est capable de rester durablement au plus haut niveau. Le FC Metz, qui avait remporté le championnat de France de football de ligue 2, est peut-être le mieux placé des trois promus pour une saison sans angoisse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *